Tout ce qu'il faut savoir sur le gazon japonais

Tout ce qu'il faut savoir sur le gazon japonais

Idéal pour le coin de jardin, le gazon japonais forme un beau tapis vert parsemé de fleurs aux couleurs panachées très décoratives. Comment créer et bien entretenir les gazons japonais ?

Tout savoir sur le gazon japonais

Qu'est-ce qu'un gazon japonais ?
À mi-chemin entre la pelouse et la prairie, le gazon japonais est une mixture de plantes à fleurs naines et de gazon fin dont la floraison s'étale du printemps à la fin de l'automne. La composition florale ajoutée à un tel gazon est constituée de 10 % de graminées, 20 % de légumineuses et 70 % de fleurs champêtres.

Le nombre d'espèces pour gazon japonais idéal
Chacun a sa préférence, mais en général, il est préférable de semer 8 ou 10 espèces différentes afin d'obtenir l'échelonnement de floraison escompté. Toutefois, rien ne vous empêche d'aller jusqu'à 20 espèces si vous aimez une profusion de fleurs multicolores par exemple.

Comment semer un gazon japonais ?
Le semis de gazon japonais se réalise en 3 étapes :

  • Préparation : il faut retourner la terre sur une profondeur d'au moins 20 cm, puis élever les cailloux et planifier la surface
  • Plantation : il faudra ensuite semer le gazon à l'aide d'un semoir ou à la main
  • Après plantation : ajouter une couche de terreau et aplanir le sol

Les entretiens d'un gazon japonais

L'arrosage
Durant la phase de pousse du gazon, il faut arroser la couverture de semis d'une façon régulière afin de mieux humidifier le sol. Faites cela pendant 3 ou 4 semaines jusqu'à ce que les premiers brins apparaissent à la surface. Important, cet arrosage conditionne la bonne floraison du gazon.

La tonte
La première tonte intervient quand le gazon aura atteint 10 cm de hauteur. Afin de ne pas arracher les brins, réglez la tondeuse en position haute. À cet effet, utilisez une tondeuse parfaitement réglable de type robot, électrique ou thermique. La tonte à la main est déconseillée.

L'engrais
Comme toute plante, le gazon japonais a besoin de nutriment. Alors, il faut lui en apporter. La fréquence conseillée à cet effet est de 3 fois par an en moyenne. Parmi les produits existants sur le marché, privilégiez les engrais bio de type fumure organique ou compost, surtout à la phase de croissance des plantes.

Différences entre gazon pelouse et prairie

On fait souvent l'amalgame lorsqu'on connaît mal la différence entre les trois termes.

La pelouse
La pelouse désigne la couverture végétale obtenue après avoir ensemencé le sol avec des graines de graminées à gazon. Ainsi, on distingue la pelouse ornementale, la pelouse de terrain de jeux (le terrain de foot en exemple) et la pelouse de détente. Parmi les trois, la pelouse est celle qui nécessite le plus grand soin.

La prairie
La prairie a un trait commun avec la pelouse : elle est homogène et rase. Comme le gazon japonais, elle se compose de graminées et de fleur. Toutefois, elle ne se tond pas, car elle se fauche naturellement deux fois par an à l'automne et au printemps. Facile à cultiver, la prairie se plaît bien dans un sol pauvre en nutriment.

Le gazon
On obtient un gazon lorsqu'on mélange des graminées de caractéristiques différentes et complémentaires : ray grass + fétuque rouge + pâturin + agrostide +… Étant composée d'herbe rustique, résistant à l'arrachement et au piétinement, la pelouse est donc un gazon.

Les articles